Reconstitution Historique de tissus Aux Fils de l'Arz

RECONSTITUTION HISTORIQUE DE TISSUS.

Des tissus pour des vêtements folkloriques

L’atelier Kergouez avait déjà réalisé des tissus pour la reconstitution de vêtements folkloriques bretons notamment en laine et en berlinge pour le village de Poul Fétan (56), pour le groupe gallo-breton de Rennes (35) et pour le Cercle d’Outre Ille de Saint-Grégoire (35).

Ce travail est souvent un travail de ré-interprétation à travers différentes sources comme Lalaisse, Mathurin Méheut, Creston, etc. Les tissus et les costumes qui sont créés sont plausibles mais n’ont jamais existés. Par contre, nous avons participé à la reconstitution d’une veste du XIXe, de la région de Questembert, pour un particulier. En partant de l’original, Bruno Lesteven a refait à l’identique le satin de laine qui le composait. La façon a été réalisée par Bénédicte Clavier, styliste modéliste, sous la direction de Patricia Hood, restauratrice de textiles anciens.

Des tissus pour des Musées

Cette recherche de reconstitution de tissus anciens s’est poursuivie par la réalisation de tissus fins en lin ou en chanvre servant aux chemises de la noblesse ou le linge liturgique et des tissus très solides qui étaient utilisés pour les voiles des navires.
Ce travail est basé essentiellement sur un travail d'archives pour retrouver des informations précieuses concernant le tissage des toiles qui ont fait la richesse de la Bretagne du XVI au XVIIIe siècle.

Nous avons reconstitué pour le Musée de Bretagne à Rennes (35) des toiles à voiles en chanvre en utilisant entre autre le règlement de 1736 : une "olonne" de Locronan et deux "noyales" produites dans la région de Noyal-sur-Vilaine Nous avons également refait trois "crées" différentes. Il s’agit de toiles fines de lin tissées avec des fils blanchis avant tissage.

Pour compléter le riche panel des toiles produites en Bretagne, nous avons également tissé deux « bretagnes » qui étaient produites dans la région de Quintin, Uzel, St Thélo, Loudéac. Les « bretagnes » avaient une réputation mondiale, notamment pour leur finesse et leur blanc éclatant, qui était obtenu après tissage par le blanchiment sur pré (voir l'article de Sciences Ouest).

Pour la Maison des Toiles de Saint-Thélo (22), centre d’interprétation autour du lin et l’histoire des manufactures toilières des « bretagnes », cinq sortes de « bretagnes » ont été tissées ainsi qu’une berlinge, tissu pour l’habillement en lin et laine.

Des tissus pour les Monuments Historiques

Nous avons eu le bonheur de pouvoir collaborer à des travaux de reconstitution de parures de lits classés au titre des Monuments Historiques sous la direction de Patricia Hood, restauratrice de textiles anciens. Nous avons notamment tissé un sergé de lin pour la parure du lit natal d’Ernest RENAN à Tréguier (22) et un tissu à motif en lin et laine pour la parure d’un lit clos conservé au Château de Kerjean dans le Finistère nord.

Les contraintes de la Reconstitution

Nous pouvons reconstituer des tissus anciens en lin, chanvre et/ou laine d'après un échantillon, des sources iconographiques ou des documents d'archives. Il ne s'agit en aucun cas de restauration. Mais de recréer à partir des documents anciens, un nouveau tissu.

Aux Fils de l'Arz Tissage à Bras
Moulin de Guéveneux 56220 Peillac
Tél : 09 71 23 28 66
Fax : 02 99 91 39 21